Des idées parfois, des opinions souvent, des commentaires tout le temps, des révoltes, des humeurs, des caricatures aussi.

Sans oublier, l'actualité qui nous bouscule, la justice qui bégaie , l’avenir de notre terre, de nos enfants et des leurs qui angoissent, les politiques qui pour certains  se font prendre les mains dans les pots de confiture de la compromission ou dans nos poches, les atteintes aux libertés qui se multiplient,  le chômage qui étouffe, la précarité, la pauvreté qui se développent. , les racismes qui persistent ou reprennent, les extrémistes qui oublient l'histoire, la vie qui s'effiloche, .... Et bien d'autres choses pour corser le menu.
Si vous n'avez pas peur des rêves même sombres, bienvenus à vous, "visiteurs du soir", du matin, ou même du reste de la journée, je vous attendais, vous, vos commentaires, vos engagements.

A la pêche aux Tweets.

Les riches heures de Blandine-Brocard, la belle oisive LREM.
Les riches heures de Blandine-Brocard, la belle oisive LREM.

Sur Twitter, la concurrence est rude. Mais, les perles sont là, il suffit de se pencher. Alors faisons le !

Les phrases du jour…

Les petites phrases de Coluche
Les petites phrases de Coluche

…ou du lendemain.

Accueil

                                                                                                                                            

Chez Brèves de zinc, on a l’accueil facile, le poivre haut et le sel à discrétion. Tout le monde le sait, on en a même fait un article pour ceux qui risquaient de l’oublier ou faisaient « sans-blanc » (1) de confondre.

On sait ce que le mot « accueil » signifie.

C’est vous dire si la cuisine est bonne, que les liquides coulent à flots, que le stupre, mais je vous rassure sans fornication(2) font partie du quotidien. Sur le site, les bulles pétillent et les vapeurs exhalent. On se croirait même revenus au beau temps (3) du n’importe quoi.

Ici, les mules (l’animal) s’entendent bien avec le pape même si son château n’est pas neuf et qu’il demeurent très loin d’Avignon. Encore une fois , c’est par pour autant que François, ce  t’Aquin, est un copain. Il est comme le Thomas, il ne croit que ce qu’il voit. Bonne morale, joyeux comportements chez Brèves de Zinc mais trop athée sans lait et avec un rien de citron.

Un accueil sans fioritures et sans complexe.

Accueil !
Accueil !

Sur cette page d’accueil qui vous a accueilli (4) avec moult courbettes, quelques lames acérées au naturel, quelques informations rocambolesques, quelques lignes que certains diront scabreuses mais de bonnes mœurs. Tout pour rassurer ceux qui ne feraient que passer par là.

Et les autres ?

Pour les autres, ceux qui seraient tentés d’aller plus en profondeur et de revenir, pas d’inquiétude. Les menus changent, les articles se précipitent. Parfois ils se pressent lentement, tout en réflexion, tout en humour contenu (5). D’autres fois, ils se ruent avec courage, ne vous permettant même pas de respirer.
En tout cas, ils sont bien là. Je le crie haut et fort (6) « ils n’attendent que vous ». Vous n’allez tout de même pas faillir à vos engagements ?

En conclusion.

Bienvenue au « consomme-acteur » que vous êtes et qui n’aspire qu’à le rester. Bienvenue dans le  second degré, là où les jeux de mots s’expriment et partent en feux sans artifices.

 

(1) Tout comme Al Capone, son ami Zheimer, nous guettent, Alors faisons attention à ne pas confondre les ersatz de n’importe quoi avec la réalité, même virtuelle.
(2) Eh oui, on se fait vieux. On s’érige beaucoup, mais dans la tête seulement. On laisse les engagements vous gagner et les révoltes s‘exprimer.
(3) Au beau temps de quoi, au fait. Je ne sais plus, mais ce n’est certainement pas celui de la cinquième colonne. Car, je vous le confirme à vous, Ô visiteurs du jour, elle est bien honnie.
(4) Comme quoi elle joue bien son rôle.
(5) Tellement contenu, que l’on se demande où il est passé.
(6) Téléchargement disponible en mp4, libre de droits de nuisance. Profitez-en !